Version occitanaEnglish version

Association CORDAE/La Talvera - Centre Occitan de Recherche, de Documentation et d'Animation Ethnographiques

Image La Talvera - Copyright La Talvera

Occitanie

Carte Occitanie La langue et la culture occitanes ne correspondent pas à une nation au sens moderne du terme mais plutôt à une civilisation présente dans toute la partie méridionale de la France actuelle (le domaine occitan couvre 33 départements français), de même que dans douze vallées du Piémont italien et dans le Val d'Aran en Espagne. La langue qui y est parlée puise ses origines dans le croisement d'anciens idiomes et du latin dont l'influence fut prépondérante. Dès le VIIIème siècle le territoire de la Gaule se divisait déjà en deux zones linguistiques. Le gallo-roman septentrional et le gallo-roman méridional qui donneront naissance à la langue d'Oïl au nord et à la langue d'Oc au sud. La culture occitane, c'est aussi une littérature de plus de 1000 ans dont les textes connus les plus anciens remontent au-delà du Xème siècle. Des troubadours du Moyen-âge inventeurs de la littérature courtoise, à la renaissance littéraire du XVIème siècle, au félibrige initié par Frédéric Mistral au XIXème et jusqu'aux nombreux écrivains contemporains, cette littérature surprend par son originalité et son extraordinaire fécondité.

L'Occitanie, c'est encore la richesse d'un patrimoine oral étonnamment préservé, et d'une littérature orale d'une singulière universalité. Cette civilisation, bien que combattue tout au long des siècles depuis la fameuse Croisade contre les Albigeois, n'en conserve pas moins une grande authenticité. On estime que la langue occitane demeure toujours parlée ou comprise aujourd'hui par près de 10 millions d'individus.
Depuis plusieurs années s'est amorcée une renaissance culturelle autour de l'enseignement, de la création artistique et littéraire, d'un tissu associatif extrêmement dense. Cette culture aux prises avec une importante situation diglossique (quand deux langues ou plus sont pratiquées) semble puiser sa vitalité dans une sorte de résistance à l'Histoire. L'une de ses principales revendications actuelles consiste dans sa reconnaissance comme langue nationale, à coté du français et des autres langues de France.

© 2017 CORDAE/ La Talvera | CGV | Mentions légales | Crédits | XHTML | CSS